Accueil > Festivox

Festivox

Contenu de la page : Festivox

Programme du samedi 8 juin 2019 :

18h : Parlez-moi d’amour ! (dégling’punk électro)

Parlez-moi d'amour
Parlez-moi d’amour
png - 882.7 ko

Un disque enregistré et mixé à l’ancienne, sur un 4 piste cassettes. Un outil qui induit un son, une esthétique, qui collent au projet sur scène.
La basse est brute de décoffrage, les programmations sur des machines sommaires des années 80, à des lieues des beatmakers main stream. Un texte en français, chanté-braillé, qui prennent à contre-pied des sujets récurrents dans la chanson et le rock français.
Ce disque est le premier d’une trilogie basse / guitare / 100% synthé à paraître en vinyls...


19h : Kaïsa (chanson jazz world)

Kaïsa
Kaïsa
jpg - 417.8 ko

Le groupe conjugue multiples influences musicales, du Jazz à la Soul, en passant par la World.
Après la sortie de son album « Open to the sky », qui amorce un virage artistique avec des influences Jazz et World, le groupe entame une nouvelle série de concerts.
Kaïsa, s’est d’abord produit pendant quatre ans en duo autour du guitariste compositeur Karim Malki et de la chanteuse Isabelle Segrétier, tous deux détenteurs de l’âme du groupe. Ensuite, la formation a pris un nouveau visage en s’enrichissant de musiciens. Cette nouvelle orchestration dresse un métissage subtil de couleurs musicales dans lequel le chant d’Isabelle Segrétier prend toute sa dimension.


21h : The Yokel (Folk, Bluegrass, Pop)

The Yokel
The Yokel
jpg - 274 ko

Avec son premier album, « Here come the wild », sorti en septembre 2017, The Yokel est parvenu à mettre en musique ce qui représente pour ses membres un idéal de vie. Le partage, les rencontres, et l’envie de repousser toujours plus loin l’horizon sont autant de dénominateurs communs à la musique des huit membres du combo originaire de l’Est de la France. Savamment orchestrée autour du folk et du rock, elle exprime toute sa richesse sur scène où l’énergie du groupe transpire littéralement. Des prestations déjà remarquées aux quatre coins du pays, comme au festival du Bout du monde, au Cabaret Vert, au Jardin du Michel, ou encore au Nancy Jazz Pulsations…


23h : Le Réparateur (punk rock)

Le réparateur
Le réparateur
png - 495.3 ko

Des textes foutrement bien écrits, une musique ultra efficace, Le Réparateur te touche dans ton petit cœur et fait sauter ton petit cul dans tous les sens depuis 2008.
Une guitare, une batterie et deux grandes gueules pour chanter l’amer constat d’une société pantouflarde plus préoccupée par son profit personnel et son apparence que par les vraies valeurs : le sexe, la drogue et le rock’n roll. Le duo lyonnais a sorti son troisième album « Heureux et Gros » en 2016. Toujours d’aussi mauvaise foi, mauvais joueur et mauvaise langue, Le Réparateur affine nous livre un son punk rock direct et jubilatoire.


Programme du dimanche 9 juin 2019 :

16h : LA SOUPE A LA GRIMACE par la Touk Touk compagnie (45mn)

La soupe à la grimace
La soupe à la grimace
jpg - 1.4 Mo

Spectacle musical pour les enfants
Voici l’histoire déjantée et saugrenue de Galimatias, petite sorcière rousse des temps modernes. Alors qu’elle s’apprête à cuisiner la soupe du 1er jeudi du mois, elle s’aperçoit qu’elle n’a plus de langues au chat ! Catastrophe !!! C’est l’ingrédient principal de la soupe à la grimace, or il ne se récolte que dans les cours de récré… Galimatias doit aller à l’école et rencontrer un groupe de petites filles qui vont lui en faire voir de toutes les couleurs…
Parviendra-t-elle à cueillir quelques langues au chat ?...
Conte musical clownesque rock et loufoque.


20h : Cuarteto Tafi (chanson argentine).

Cuarteto Tafi
Cuarteto Tafi
jpg - 402.2 ko

Une musique affranchie qui n’appartient qu’à eux, fusion de multiples trajectoires entre ici et là-bas, présent et temps jadis. Leurs chansons, oů résonne toujours le lointain écho de la pampa, parlent de vies libres et nouvelles, de rencontres furtives et nostalgiques avec le passé, de frontières décousues, d’engagement et d’utopies ou encore – et surtout – de l’espoir d’un territoire uni. Avec l’album « Primerita », Cuarteto Tafi a rendu hommage au folklore argentin en s’appropriant les chants, mélodies et les vers originaires du nord ouest andin.


21h30 : Les P’tits fils de Jeanine (chanson)

JPEG - 276.2 ko
jpg - 276.2 ko

Au commencement, il y a eu l’oeuf...puis Jeanine et ses rejetons.
Il y a 8 ans, mémé mettait ses gamins au turbin dans la rue, qui formèrent les Groupe Sans Gain(s) pour ramener des sous à mémé. De vers en verres ils créèrent les P’tits Fils de Jeanine 1.0.
De verres en tonneaux ils créèrent les P’tits Fils de Jeanine 2.0 en 2018, version complétée par Couzcouz, leader charismatique de La Vaguabonde, un mec vraiment engagé, lui. Un vent nouveau souffle sur le groupe puisqu’ils savent dorénavant, en plus de chanter, dire sur quels accords ils jouent… Bref l’âge de la maturation est arrivée.
A travers leurs texte réalistes, drôles et engagées, ils chantent leur quotidien, leurs espoirs et leurs doutes sur les plus belles scènes de France et de Navarre (le reste du monde quoi).
Les voix se mêlent et se répondent, l’improvisation et le théâtre sont toujours présents ; à l’intensité de l’accordéon s’ajoute la frénésie de la trompette, les harmonies de la guitare sur le rythme endiablé de la batterie.
Multi-instrumentistes facétieux, moqueurs, un peu effrontés et légèrement indisciplinés, les p’tits Fils de Jeanine n’ont qu’une prétention : jouer leur concert avec vous !
Petits et grands, punks et fonctionnaires, nourrissons et grands mères, tous aiment vibrer au rythme de mémé !
Un concert recommandé par le comité de défense des grands-mères punk


23h : Ask after B (électro funk pop)

Ask after B
Ask after B
jpg - 81 ko

Mélangeant des rythmiques issues de la Black Music et des arrangements pop, Aster B réussit le pari de faire groover la pop & chanter l’éléctro, un Funk d’un genre nouveau. On a déja pu les voir en première partie de General Electriks & dans de nombreux clubs à travers l’Ouest.


Restauration :

  • Repas proposés le soir à partir de 19h sous forme de menu (à 12 €)
  • Sandwiches, crêpes, buvette vous attendent également sur le site

Bénévolat :

Chaque année, le Vox besoin de toutes les bonnes volontés possibles, afin d’organiser le montage-démontage, d’animer et décorer le site, de préparer et servir les sandwiches, les crêpes, les repas, etc. Sans cette précieuse aide, le Festival ne pourrait pas exister.

Les personnes intéressées peuvent nous contacter par mail (levox@levox.fr) ou tél (02 18 12 51 98)